Suivez-nous

© 2016 Varstour - OT Vars

Vars Mountain Trail, l'évènement trail des Hautes-Alpes

3ème édition du Vars Mountain Trail avec le Triplé de Rémi Loubet

Le Tour des crêtes - 41 km - D+3240m

Le triplé pour Rémi Loubet sur le Tour des Crêtes
Il avait dit lors de la première édition que cette course deviendrait une grande course, il faut croire que Rémi n'a pas l'intention de la laisser à un autre. Rémi a su gérer l'effort. Il a fait une grande partie de la course, accompagné de son co-équipier Jérémy Pouge avec qui il a fait la Piera Menta été. Il finit cependant seul en tête avec plus de 12 minutes d'avance sur les autres concurrents. Rémi nous confie être toujours bluffé par la fin de course, un kilomètre vertical qui se joue au mental jusqu'à franchir la ligne d'arrivée.
Patrick Michel, directeur de course, commente le grand parcours : « le tracé a un vrai profil montagnard et aérien, la quasi-totalité se fait sur des crêtes. Le parcours est très technique et demande une gestion de l'effort minutieuse tant au niveau musculaire qu'au niveau alimentaire. » Pour Rémi Loubet, arrivé à la mi-journée avec la chaleur, il était quasi impossible de s'hydrater, c'est le mental qui tient les jambes.
Rémi Loubet (X-bionic) en termine avec le tour des crêtes en 05:15:16 devant Jérémy Pouge en 05:27:21 et à la troisième position Jonathan Moncany (SMAC) en 05:37:22.
Chez les femmes, la suissesse Vanessa Armelao remporte le tour des crêtes. Pour sa première participation, la suissesse Vanessa Armaleo s'offre la victoire sur le parcours phare de ce Vars Mountain trail. Elle a pourtant fait une grande partie de la course en troisième position à son rythme pendant que les filles du team X-bionic, Céline Dodin et Delphine Roux, courraient en tête. La différence s'est faite lors de la dernière montée en direction de la pointe de Razis. Céline et Delphine ont connu une baisse de régime qui a profité à Vanessa qui est passé à un rythme soutenu jusqu'à la ligne d'arrivée. Récemment 2ème du grand trail Courmayer (60 km/4000m de dénivelé), Vanessa Armelao est habituée et entrainée pour les longues distances, elle termine le tour des crêtes en 6:15:40 devant Céline Dodin (X-bionic), internationale de course d'orientation en 06:20:51 et à la troisième place sa coéquipière Delphine Roux (X-Bionic) en 06:25:47.

La boucle de Peynier - 24 km - D+1492m

Partis à 9h sous la pluie, le soleil a vite rattrapé les 218 partants de cette boucle de Peynier. Un départ rapide qui a vite fait la différence entre les concurrents. Chez les hommes, c'est le coureur Patrick Orezzoli (GH2A - snowshoes 05), qui avait fait deuxième du 41km du Vars Mountain Trail 2015, qui s'impose avec une avance confortable de plus de 8mn en 02:28:33 devant Alexis Arvin-Berod en 02:36:33 et Quentin Bailly (team endurance shop Gap) en 02:39:22.

Le Col de Vars - 15 km - D+760m

Le vainqueur, Geoffroy Boucard, a bouclé l'itinéraire en 1:19:45 chez les hommes et Lisel Merelloen 1 :32 :12 chez les femmes. Ils améliorent les performances de leurs prédécesseurs et posent un nouveau chrono sur l'épreuve.

Geoffroy Boucard remporte ainsi son premier trail de montagne, ce charentais plus habitué à des altitudes moins élevées nous a fait part de sa très grande satisfaction d'autant qu'il a mis toutes les chances de son côté. Il a fait un important travail sur le souffle en particulier grâce à un entrainement en natation. Son prochain objectif, l'Ubaye trail salomon le week end prochain où il s'alignera sur le 23km. Il remporte donc l'épreuve du col de Vars en 01:19:45 devant le varois François Mourgues en 01:21:20 et en troisième position Gwenaël Rougerie en 01:21:39.

Du côté des filles, c'est Lisel Merello qui l'emporte et marque ainsi le nouveau record de ce tracé. Vainqueur du 24km du Vars Mountain trail 2015, elle s'est alignée cette année sur le 15km suite à une récupération de blessure. Elle l'emporte donc de belle manière en soulignant que le chrono 2015 avait été réalisé sur cette distance par Céline Dodin (1 :35 :00) qui avait pris le départ l'épreuve malgré une blessure. Elle remporte l'épreuve en 01:32:12 (et se classe 9ème au scrath !) devant la triathlète internationale Morgane Riou en 01 :35 :31 et Beryl Blondeau en 1 :41 :31.

Dans la catégorie cadet, on souligne la belle performance du varsinc Victor Garcin, espoir du ski alpinisme qui réalise là son premier trail et gagne en 1 :40 :55 du haut de ses 15 ans !

Le Kilomètre vertical - 3.6 km - D+914m

Une quarantaine de participants s'est élancé depuis Vars Ste Marie pour un km vertical dont la difficulté a été très appréciée des puristes et un véritable challenge physique pour les coureurs avec de nouveaux passages droits dans la pente. Le départ a été très rapide et les conditions de course ont finalement été bonnes malgré un ciel menaçant et quelques gouttes de pluie préférables à la canicule. Il s'agit d'une course plus courte que les autres mais avec une gestion de l'effort très différente en montée sèche jusqu'au fabuleux paysage du sommet de la Mayt à 2577m d'altitude.
A ce jeu, c'est Tristan Calamita, 11ème des championnats de France de course en montagne en mai dernier et habitué des top 3 des trails auxquels il participe, qui a été le plus rapide en atteignant le sommet en 38 :07, un temps digne d'un top 15 aux championnats de France de KV ! En deuxième position on retrouve Jean Michel Collatti en 39 :57 et Arnaud Moel en 41 :41 sur la troisième marche du podium.
Chez les femmes c'est Margot Ribet qui a su dompter le kilomètre vertical en tête tout le long du parcours qu'elle réalise en 46 :38. Elle se classe 10ème au scratch. Derrière la bataille a été plus rude entre Jeanne Peyron et Delphine Derand qui terminent l'ascension respectivement en 47 :45 et 48 :00.

Le clin d'œil du jour : les enfants sont à l'honneur, la course de biathlon a rencontré un franc succès et permis aux sportifs en herbe (entre 7 et 17 ans) de passer l'arche des grands et recevoir leur médaille. Un initiation gratuite au biathlon était également proposée tout au long de la journée.